Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Pékin Express : la route des grands fauves, les régles du jeu

Stephane-Rotenberg.jpg

Pékin Express, le grand jeu d’aventure est de retour sur M6 le mercredi 20 avril. Il va pour la première fois emmener 10 équipes de concurrents à la découverte du continent africain, sur « la route des grands fauves ».

 

Les nouvelles règles de “Pékin Express”

Le dossard vert : Ce dossard est un “joker d’immunité”. Une équipe le remportera à l’issue d’une course exceptionnelle. Cette équipe pourra alors se servir du dossard pour se sauver de l’élimination si elle pense faire partie des derniers lors d’une étape. Mais le dossard vert ne peut être utilisé qu’une seule fois au cours de l’aventure. C’est au moment du plateau de classement de l’étape, que l’équipe pourra l’utiliser après il sera trop tard...

 

Les équipes groupées : Un jeu permettra à un duo de désigner les deux équipes qui seront groupées pour toute une partie de la course. Être groupé représente un handicap considérable : les deux équipes désignées constitueront un groupe de quatre, qui devra faire la course ensemble (auto stop, missions…) comme une seule et même équipe.

 

L’équipe surprise : Lors d’une étape prédéterminée, les candidats pourront voter pour le retour d’une équipe éliminée.


Les équipes divisées : En arrivant première auprès de Stéphane Rotenberg, une équipe gagnera le privilège de diviser les autres. Pour chaque équipe, l’un des membres restera sur place pour tenter de décrocher l’immunité et l’autre partira seul en stop jusqu’à la ligne d’arrivée. Ce n’est que sur le plateau de classement de fin d’étape que les binômes de chaque équipe se retrouveront.

 

Et toujours...

L’enveloppe noire : L’enveloppe noire contient une carte plastifiée qui dévoile si l’étape est éliminatoire ou non. Elle est remise au départ de chaque étape à l’équipe qui a gagné l’étape précédente. Cette équipe devient donc la garante du secret et garde la précieuse enveloppe durant toute l’étape. Lors du classement, Stéphane Rotenberg demandera à l’équipe à qui il a confié l’enveloppe noire de la lui remettre. Elle sera décachetée et la carte plastifiée annoncera si l’étape est éliminatoire ou non.


Le drapeau rouge : Élément qui permet à l’équipe qui le possède de ralentir les autres binômes et donc d’augmenter ses chances d’arriver en tête d’une étape. L’équipe qui a le drapeau rouge peut l’utiliser autant de fois qu’elle le souhaite jusqu’à la fin de l’étape en cours.


Le drapeau noir : Le détenteur du drapeau noir se voit rétrogradé d’une place sur la ligne d’arrivée, aussi faut-il vite s’en débarrasser et le donner à une autre équipe. 

 

La balise infernale : Le principe est simple : lorsque la règle de la balise infernale est appliquée, les horaires de course sont bousculés ! Les équipes vont commencer l’auto-stop et prendre la route mais à chaque instant, la balise pourra sonner l’arrêt de la course puis sa reprise. Les candidats n’auront aucune minute de répit, ils seront obligés de descendre de véhicule à n’importe quel moment sans jamais savoir quand ils pourront reprendre la course ! La balise sonne en même temps pour toutes les équipes selon des horaires de course pré-établis.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook 

Crédit Photo : M6/Patrick Robert

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article