Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Reportages », sommaire du samedi 14 avril 2012

reportages-claire-chazal

La rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h25 sur TF1 le magazine Reportages, présentée par Claire Chazal. Sommaire

 

13h25 - L'homme qui parlait aux guepards Un reportage de Régis Croizer et Gwenlaouen le Gouil

En Afrique du Sud, aux confins du désert du Karoo, Damien Vergnaud se bat pour sauver les guépards. A 150 kilomètres au nord du Cap, ce Français dirige une réserve de 10 000 hectares où vivent tous les grands animaux de la savane africaine. Son parc est un refuge pour 14 guépards nés en captivité, à qui il rêve de rendre la liberté. Dans sa réserve, il doit aussi faire face à un grave danger qui menace une autre espèce rare. Les braconniers en veulent aux cornes de ses rhinocéros. Avec son vétérinaire, le Français va trouver une solution inédite : empoisonner les défenses des pachydermes.
 
Un avion atterrit sur la petite piste en latérite de la réserve d'Inverdoorn en Afrique du Sud. Cela fait des semaines qu'avec son équipe Damien Vergnaud attend ce moment. Son vétérinaire a traversé tout le pays avec un trésor inestimable : un bébé guépard. "Vite, emmenez-la à l'intérieur, s'empresse de dire le Français sitôt le félin débarqué. Il fait très chaud, il ne faut pas qu'elle se déshydrate". La petite Iziba est née il y a 3 mois dans le nord du pays. Orpheline, elle était promise à une mort certaine. Damien et son équipe comptent parmi les spécialistes des guépards en Afrique du Sud. Eux seuls peuvent sauver la jeune femelle.

 

14h05 - Bébés bleus, le coeur à l'envers... 9 ans après Un reportage de Philippe Pichon, Alexandre Jolly et Tristan Dessert

Chaque année des centaines d'enfants et de nouveaux nés sont opérés du coeur au service de chirurgie cardiaque pédiatrique de l'hôpital Necker, à Paris. Ils souffrent de malformations cardiaques congénitales et, sans intervention chirurgicale, leur espérance de vie est faible. En 2003, nous étions aux côtés des parents de Louis, opéré du coeur à l'âge d'une semaine. 9 ans plus tard, c'est Karine et Yannick que nous accompagnons. Leur petit garçon, Erwan, va subir la même intervention.
 
En 2003, nous avions filmé l'opération de Louis, une semaine seulement après sa naissance. Il souffrait d'une malformation communément appelée le switch artériel. Les artères qui assurent l'oxygénation de son corps, l'aorte et les coronaires, étaient inversées, comme montées à l'envers. C'était une opération délicate, les artères d'un bébé ne mesurant que quelques millimètres de diamètre. Nous avons retrouvé Louis neuf ans plus tard. C'est aujourd'hui un petit garçon sportif et plein de vie. Ses parents, en regardant le reportage que nous avions tourné à l'époque, se souviennent des angoisses qu'ils ont vécues dans le service du Professeur Vouhé, "le chirurgien qui a sauvé la vie de notre fils", disent-ils aujourd'hui.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Crédit Photo : TF1/C.Chevalin

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article