Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Reportages », sommaire du samedi 19 mai 2012

reportages-claire-chazal

La rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h25 sur TF1 le magazine Reportages, présentée par Claire Chazal. Sommaire

 

13h25 - Joël, le musher des Steppes Un reportage de Xavier Luizet, Jérôme Lanteri et Thomas Bourva (Capa)

Chaque hiver, il parcourt les rivières et les lacs gelés en compagnie de ses trente-huit chiens. Joël Rauzy est musher : conducteur de chiens de traîneau. Il est le seul en Mongolie. Avec sa compagne Bahina et une petite équipe d'assistants mongols, il organise des expéditions d'une dizaine de jours, auxquelles participent essentiellement des Français. Nous avons suivi l'une d'elles sur le lac de Khusvul, une gigantesque étendue d'eau du nord de la Mongolie, prise par les glaces de décembre à mai. Une féérie de givre et de cristal, par - 25 degrés. 

Il y a encore huit ans, Joël vivait dans les Pyrénées et organisait des raids aux quatre coins du monde. C'est lors d'une de ces expéditions qu'il a eu le coup de foudre pour la Mongolie. Il s'y est établi, séduit par les grands espaces. "Je me suis dit : il y a de la place, il faut tenter le coup". Depuis, il s'est habitué à une vie spartiate, souvent sans eau courante et avec le minimum d'électricité. Tous les ans, au milieu de l'hiver, il transporte ses trente-huit chiens de son camp de base près d'Ulan Bator à son autre camp, situé à la pointe sud du lac de Khusvul.

 

14h05 - Mariniers, 20 ans après Un reportage de Jean-Marc Labrousse, Matthieu Petetin et Olivier Halin.

1200 artisans mariniers sillonnent aujourd'hui les canaux de France. Leur métier : piloter des péniches et transporter des marchandises lourdes. Une vie nomade qui s'écoule au rythme des écluses à traverser. En 1991, nous avions rencontré une famille de mariniers. Nadine et Joël Ferré, jeunes parents, étaient propriétaires de deux bateaux. Ils élevaient leurs deux enfants au fil de l'eau et transportaient céréales, ferrailles ou encore charbon, le long des canaux du Nord de la France.  Nous les avons retrouvés.
Dunkerque. C'est ici, tout près de la frontière belge, que nous avons retrouvé Nadine. A 43 ans, elle vit toujours sur un bateau et sillonne les mêmes canaux qu'il y a 20 ans. Pourtant, dans sa vie, bien des choses ont changées : "Il y a eu un divorce, un re-mariage, un nouvel enfant et un changement de bateau".  Aujourd'hui, Nadine ne vit plus avec Joël.  Elle a refait sa vie avec Didier, un autre marinier. A eux deux, ils se partagent la barre du "Shannon", un bateau de 82 mètres de long, sur lequel ils élèvent leur fils, Loan, 13 ans. En 20 ans, la passion de Nadine pour la navigation s'est confrontée à la crise : On ne peut pas dire que je n'aime plus mon métier mais ce n'est plus pareil. On ne gagne plus beaucoup d'argent ; beaucoup de nos collègues ont fait faillite. "Depuis 1991, le nombre de mariniers a diminué de moitié. Des conditions de travail plus difficiles mais un confort de vie qui s'est amélioré. En 1991, Nadine et sa famille vivaient dans 20 m2, au fond de la cale. Aujourd'hui, à bord de son bateau, c'est presque le grand luxe "il y a 3 chambres, un salon, une salle à manger,  une salle de bain et même une cuisine équipée".

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Crédit Photo : TF1/C.Chevalin

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article