Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Reportages », sommaire du samedi 22 juin 2013

Reportages claire chazal tf1La rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h25 sur TF1 le magazine Reportages, présentée par Claire Chazal. Sommaire


13h25 - Vies comptent double Un reportage de Sarah Lecoq et Julie Hanrot. Montage : Alice Panouillot (Les Films de la Chance)
Plus de deux millions de Français mèneraient une "double vie". Que ce soit par passion ou par nécessité, tous doivent faire face aux mêmes défis : gérer des emplois du temps surchargés, jongler entre plusieurs univers... c'est la vie de Michel, Nicolas et Rodolphe. Des doubles vies intenses, sources d'épanouissement mais aussi de contraintes.
 
Près d'Orléans, Michel Mothmora, charcutier - traiteur, a parfois du mal à être à l'heure sur les marchés. Depuis quelques mois, la priorité de Michel, c'est sa seconde vie : la boxe. Il est classé septième au niveau national. Et un combat décisif l'attend : celui qui lui permettrait d'accéder aux Championnats de France. "La boxe, c'est ma passion. Mais il faut que je vive, c'est pour ça que j'ai toujours gardé la charcuterie en plus ". Michel alterne donc cochonnailles et autres petits plats, et les entrainements. S'il perd son combat, la double vie du charcutier de 33 ans, en fin de carrière, pourrait prendre fin brutalement. 
 
A 40 ans, Nicolas Pelat a enfin trouvé son équilibre. La journée, ce plâtrier auto-entrepreneur court les chantiers. Mais il ne s'attarde pas chez ses clients. A 18 heures, il doit filer... célébrer la messe ! L'artisan devient Père Nicolas. Une double vie qu'il a eu du mal à imposer. " On me disait il faut choisir, c'est soit prêtre, soit artisan. Et puis j'ai compris qu'une vie épanouie, c'est une vie multiple. Je suis entré au séminaire et plus tard, j'ai finalement monté mon entreprise ". Il peut compter sur ses paroissiens, séduits par ce prêtre atypique, pour l'aider.
 
Rodolphe, lui aussi, a trouvé son équilibre dans deux univers différents.  Avec son 1m85, le CRS brigadier-chef Mackowicki en impose ! Mais il ne donne pas de la voix que pour diriger ses hommes. Quand il n'est pas en uniforme, Rodolphe est chanteur dans un groupe pop : " Quand je passe de mon travail à la musique, c'est un SAS de décompression, comme une autre vie ". Tous les membres du groupe oscillent entre leur métier et la musique. Ils reprennent les morceaux d'un célèbre groupe britannique Dépêche Mode.  
 
14h10 - Des Jardins à manger Un reportage de  Sylvain Louvet & Delphine Parickmiler (Upside) 
Qu'ils vivent dans un appartement ou une maison,  possèdent un balcon ou  un lopin de terre, plus d'un tiers des Français rêve de cultiver son potager. Un désir de "jardin à manger" qu'Isabella, Rodolphe et Patrick ont concrétisé. Dès qu'ils ont une minute de liberté, ils bêchent, sèment, plantent et... récoltent. Ces accros du jardinage sont organisés, méthodiques, et avant tout passionnés. Rencontre avec ces mordus du  râteau et de la bêche qui ont fait de leur jardin un garde-manger vivant.
 
Il y a dix ans, Rodolphe, professeur d'histoire-géo plantait quelques radis dans son jardin, pour voir. Dix ans plus tard, son potager s'est transformé en conservatoire. Rodolphe cultive des centaines de variétés de fruits et légumes. Chaque jour, qu'il pleuve ou qu'il vente, ce père de trois enfants s'occupe de son potager. "On fait pas son jardin pour avoir trois radis, deux laitues, trois patates... Le but c'est de manger tout le temps, de nourrir sa famille". Grâce à son investissement, désormais, il n'achète plus de légumes.
 

 

14h35 : Calanques, cabanons... mon petit coin de paradis Un reportage de Linda Huré, Henri-Paul Amar (Fanny Production).

Vues du ciel, elles ont des airs de bout du monde. Les calanques de granit cachées entre Marseille et Cassis abritent petits ports et plages miniatures bordées de cabanons. A Sormiou et à Marseilleveyre, ni eau courante, ni électricité : le calme, le chant des cigales et la mer à perte de vue. Jean-Claude, Annie, Roger... des « cabanonniers » heureux se retrouvent chaque été dans leur petit coin de paradis.

Sormiou, petit port avec ses pointus marseillais et ses cabanons, l'écrin le plus connu... Cette calanque chère à son coeur, Annie Savastano y venait bébé dans le cabanon de son grand-père. Cet été, son arrière petite fille y fera ses premiers pas. Robert et Annie Pérez, eux, viennent prendre leurs quartiers d'été dans leur « petit paradis  » situé dans la calanque de Marseilleveyre, plus petite et moins connue. Enfin installés, les deux mois de provisions rangées, le cabanon nettoyé, l'eau de pluie récoltée, toute la famille peut enfin profiter d'une vue imprenable sur la mer. Privilégiés, les locataires des cabanons font des envieux et chacun garde jalousement les clefs de son paradis pour les passer à la génération suivante. Et ce n'est pas l'absence d'eau courante et d'électricité qui empêcheront la bouillabaisse d'être la meilleure du monde ! 

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+ 
Crédit Photo :
TF1

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article