Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Reportages », sommaire du samedi 6 juillet 2013

Reportages claire chazal tf1La rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h25 sur TF1 le magazine Reportages, présentée par Claire Chazal. Sommaire


13h25 - La mer, la plage et mon camping  Un reportage de Linda Huré, Philippe Fontalba & Mathieu Mondoulet.

C'est un camping en bord de mer sur la Côte d'Azur... Chaque été, des centaines d'habitués s'y retrouvent pour passer des vacances face au Golfe de Saint-Tropez,  les pieds dans l'eau... Ce qui les fait revenir depuis des années, c'est l'ambiance typique du camping : la convivialité, la simplicité et la fête entre amis sur la plage... et n'allez pas leur dire que le camping "c'est ringard" !
Il y a d'abord les anciens, ceux qui viennent depuis presque 40 ans en caravane comme Nicole et Léon. Ils réservent toujours le même emplacement sur la plage, à deux mètres de l'eau "il nous a fallu des années pour obtenir cet emplacement !". Tout près de sa famille, de ses frères et soeurs qu'ils retrouvent chaque été. Des vacances en tribu ou chaque matin " on passe du pyjama au maillot de bain !" et ou le soir on se réunit pour l'apéro avec les voisins.
Et puis, il y a la nouvelle génération...  comme Morgan, 20 ans et ses amis qui ont débarqué de Vesoul pour les vacances. L'objectif pour la petite bande, faire la fête. Simon passe "ses meilleures vacances  au camping", Baptiste se sent "vraiment comme au Paradis... avec quelques jolies filles sur la plage"... Malgré les  réveils difficiles sous la petite tente au confort sommaire, ils peuvent toujours compter sur l'aide des grands-parents de Morgan, Yves et Françoise.  Les retraités sont aussi des habitués du camping et les mots d'ordre de leur vacances "plage... pétanque... apéro...". Ainsi que toutes les soirées qui rythment l'été  comme la grande fête des 60 ans de ce camping familial que le gérant Christian prépare depuis plusieurs semaines avec toute l'équipe d'animation.


14h10 - Les mousquetaires à la conquête de New-York Un reportage de Julie Peyrard et Charlotte Lassalle.

Imposer l'omelette aux cèpes et le confit de canard au pays du hamburger, c'est le pari réussi des chefs venus du Sud-Ouest de la France à la conquête de New York. Du Gers pour Ariane Daguin, de la Vallée des Montreurs d'Ours en Ariège, pour Marie-Rose, aux fourneaux depuis plus de 60 ans à Broadway. Voici les histoires de ces mousquetaires de la gastronomie.
Ariane Daguin, fille d'André, a quitté ses Pyrénées natales il y a 26 ans et dirige la plus grande société de distribution de produits du terroir français, aux États-Unis. Elle a conquis l'Amérique en jouant la carte du folklore français au pays du hamburger. Chaque premier dimanche de mai, elle orchestre à New York, une feria, comme dans le Sud-Ouest. Des épreuves gastronomiques et des invités de marque pour promouvoir le terroir gascon. " J'ai envie de garder mes racines, de montrer mes racines, mon accent est de plus en plus accentué, je fais de la pétanque au 14 juillet, alors que je serais restée en France, pour moi la pétanque ce n'est rien du tout.. Ici il faut essayer de préserver nos racines à tout prix..."
Un petit air du Sud-Ouest flotte aussi à la Pergola des Artiste sur Broadway. Sa propriétaire, Marie-Rose Ponsolle, une Ariègeoise de 84 ans veille, infatigable, sur ses clients, avec la même énergie qu'à son arrivée à New-York il y a plus de 60 ans. Elle vient de la " vallée des Montreurs d'Ours " en Ariège. Une vallée, où jusqu'à la première guerre mondiale, les hommes domptaient les ours des Pyrénées  " J'avais deux oursalliers dans la famille... En France ils ne faisaient pas d'argent. Mais ils sont passés en Angleterre, puis de là ils sont venus à New York !" Les Américains raffolent de ces spectacles et les dompteurs rentrent les poches pleines. De génération en génération, les Ariégeois vont tenter leur chance aux États-Unis...A sa majorité, Marie-Rose n'hésitera pas une seconde... Elle embarque sur un transatlantique... Marie Rose économise pendant 13 ans... En 1962, elle ouvre son restaurant à deux pas des néons de Time Square.


14h35 : Notre-Dame des Singes Un reportage de Jean-Christophe Brisard & Tony Casabianca.
En plein coeur de la forêt péruvienne, la Française Hélène Collongues tente de sauver les derniers grands singes d'Amazonie : les singes laineux. Le trafic d'animaux sauvages, la chasse et la déforestation sont autant de menaces pour ces primates. Si rien n'est fait, ils risquent de disparaître des forêts péruviennes. Ce combat, Hélène le mène depuis près de 20 ans. Et c'est un succès. Cette tonique cinquantenaire a réussi à créer un sanctuaire de 60 hectares. Les enfants l'appellent : Notre Dame des singes.
A la tête de son association Ikamaperu, Hélène Collongues implique concrètement les Indiens de la région dans son combat et mène la vie dure aux trafiquants d'animaux ainsi qu'aux zoos qui possèdent illégalement ces singes en voie d'extinction. C'est à Lagunas, un petit village perdu du Pérou, qu'Hélène Collongues a décidé d'installer son sanctuaire pour les singes laineux. Actuellement, elle héberge une soixantaine de primates. Tous ont été victimes du trafic d'animaux sauvages et auraient dû finir leur vie comme "peluches vivantes" pour enfants dans des appartements à Lima, la capitale du pays. Mais Hélène s'y oppose de toutes ses forces.  

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+ 
Crédit Photo :
TF1

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article