Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

TF1 lance « Trois princes à Paris » ce dimanche à 17h50

http://s.tf1.fr/mmdia/i/61/3/7939613swbew_1964.jpgAttendu le vendredi en deuxième partie, TF1 propose finalement sa nouvelle télé-réalité Trois Princes à Paris ce dimanche 9 janvier à 17h50. D'après un format britannique et produite en France par Coyote Conseil, la société de Christophe Dechavanne.

 

Concept - Il était une fois 3 Princes qui cherchaient désespérément l'amour. Le Prince Tidjani Ramonnou du Bénin, neveu du Roi du Royaume de Shabé, le Prince Yadvendra Singh Rajawat d'Inde, petit-fils du Roi de son village, descendant de la famille royale Rajput et le Prince Luc Aro de la famille princière des Tamoutoi. Tous trois avaient un désir commun : être aimés pour ce qu'ils sont et non pour leur titre. Pour réaliser leur souhait ils ont décidé de partir loin de leur royaume dans la plus belle ville du monde, Paris, afin de vivre une expérience unique : chercher l'amour incognito en se confrontant à un tout autre mode de vie...

 

Loin de leurs proches, sans repères et immergés dans une culture occidentale à l'opposé de la leur ils ont un mois pour vivre cette expérience à la fois drôle et émouvante. Découverte du métro, découverte des petits boulots, découverte des femmes françaises qui ne connaissent rien de leurs traditions : rencontrer l'âme sœur ne sera pas chose facile. Lorsque chacun aura trouvé l'élue de son cœur il faudra alors lui révéler sa véritable condition et la convaincre de les suivre dans leur royaume éloigné ! Trouveront-ils l'amour ? Le choc des cultures sera-t-il un obstacle ? Comment réagiront les prétendantes face à la révélation de leur réelle identité ? Voudront-elles tout quitter par amour pour vivre en Afrique, en Inde ou en Polynésie ?

 

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Crédit Photo : TF1/C.Chevalin

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article