Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Thierry Chassagne : "La seule émission musicale légitime"

Thierry-Chassagne.jpg

Pour cette 26e année, les Victoires de la musique s'offrent un rajeunissement spectaculaire. Thierry Chassagne, le nouveau président des Victoires, nous en dit plus.

Qui êtes-vous, Thierry Chassagne ?
Je suis président de Warner Music France depuis 6 ans et demi et je travaille dans l’industrie de la musique depuis tout jeune. J’ai organisé des concerts pendant mes études, joué dans des groupes de rock, fait de la radio, écrit des articles pour des fanzines et la presse écrite régionale. J’ai été manager et j’ai aussi monté un label. Je suis un vrai passionné.


Votre arrivée marque un tournant dans les Victoires. Sur quels plans ?
Mon arrivée correspond avec une volonté de changement portant sur le système de vote et sur la diffusion de la cérémonie. Le système actuel, de l’avis de l’ensemble du conseil d’administration, était arrivé en bout de course. Nous voulons insuffler un souffle nouveau, aller vers plus de show et plus d’interactivité.


Comment se déroulera le vote ?
Nous optons pour un nouveau système qui comporte deux tours afin d’obtenir un panorama musical plus large et de permettre à un quota de public de voter au second tour. Un vote à deux tours, un public plus impliqué.


Cela signifie-t-il que les victoires n’étaient pas assez représentatives ?
Non. En fait, on s’est aperçu, grâce à une étude approfondie, qu’un vote unique ne permettait de mettre en valeur que quatre artistes sélectionnés. Or, entre la cinquième et huitième place, des artistes qui avaient aussi compté dans l’année ne figuraient pas dans le palmarès. Nous avons donc décidé d’élargir le vote à huit artistes et c’est à ce moment-là que le public interviendra. Et de laisser le public décider des quatre meilleurs.


Qui, parmi le public, pourra voter ?
Si possible un public en affinité avec la catégorie. Par exemple, des médias spécialisés dans un genre musical sélectionneront parmi ses auditeurs/lecteurs un certain nombre de votants qui seront ensuite tirés au sort pour voter au second tour.

 

"Nous souhaitons rendre la cérémonie

                                      encore plus belle et plus glamour"

 

Et la diffusion de la soirée ?
Avec France Télévisions, il a été décidé que la cérémonie des Victoires serait diffusée en deux fois. France 4 a diffusé le 9 février, en prime time, l’épisode 1 des Victoires la Musique 2011 (rediffusé ensuite sur France 2). Puis, le 1er mars, suite au palmarès décerné à Lille, France 2 diffusera l’épisode 2 de la cérémonie des Victoires de la Musique (rediffusée sous forme de best of sur France 4). Ainsi, au lieu d’une cérémonie de quatre heures, nous aurons deux cérémonies moins longues et plus rythmées.


D’autres changements sont-ils prévus ?
Nous regardons ce qu’il se passe au-delà de nos frontières et nous réfléchissons sur une nouvelle façon de montrer les Victoires en lui donnant un côté plus "show". Nous souhaitons rendre la cérémonie encore plus belle et plus glamour. Et si le public apprécie ce nouveau ton et si l’ensemble de la profession est heureux d’une représentativité d’artistes élargie, nous aurons gagné notre pari.


Que représente pour vous les Victoires ?
Pour moi, il s’agit de la seule émission musicale légitime de l’audiovisuel qui réunit, en un événement, l’ensemble de la profession de la musique quelle qu’elle soit. C’est une photographie unique de la richesse de la production française annuelle. C’est un moment d’émotion artistique que nous aimons tous.

 

"Les Victoires

              sont un rendez-vous crucial"

 

Unique également par sa longévité ?
En fait, on ressent de l’attachement envers les Victoires, tout comme la Fête de la musique, autre événement musical de l’année. Les Victoires sont un rendez-vous crucial pour notre profession parce que personne n’est oublié. Il ne faut pas oublier que cette cérémonie est déclinée en trois genres musicaux différents : les variétés, le classique et le jazz. Cette émission a été conçue pour que toutes les musiques soient représentées. Pour le conseil d’administration des Victoires, il est important de signaler qu’il n’existe pas de musique plus "importante" ou plus "intellectuelle" que les autres. Nous aimons la musique, toute la musique.


Contrairement à d’autres cérémonies avec palmarès…
Chaque cérémonie a sa spécificité propre. Lorsqu’elle est liée à une chaîne musicale ou une radio, elle récompense les artistes que ces médias diffusent tout au long de l’année. La cérémonie est alors en adéquation.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Propos recueillis par Mona Guerre
Crédit Photo : France 2/DR

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article